8 septembre 2017

L’ÉTOFFE DES HÉROÏNES

Par Mauve Aka «Marcelin Biclou»

«Lorsqu’en 1947, le maillot jaune du Tour de France utilisa des fibres synthétiques pour la première fois, Louison Bobet, qui avait pris la tête du classement, refusa de le porter et exigea le classique maillot en laine mérinos.

Beaucoup l'accusèrent de faire un caprice, je vois simplement la volonté d'un homme de rester en accord avec ses valeurs. Respecter son corps, son cœur et sa tête est essentiel pour rouler correctement.

Ne jamais renoncer à ce que l'on veut, persévérer avec ce qu'on est, être fière de ce qu'on devient et ne pas renoncer à sourire quoi qu'il arrive.

En français, on a un mot pour ça : le Panache

--

Merci Mauve ;)

#louisonbobetcyclingteam #thealluringwoman

Histoires associées

Été 2017, 5 rouleurs de la côte Ouest française décident de s’attaquer aux cols pyrénéens, en 1 semaine. Une histoire de vélo mais pas que. Découvrez le récit de leur aventure…

Lire

En décembre dernier, les équipes Louison Bobet assistaient en la présence du jeune champion breton Warren Barguil à un hommage émouvant et passionné que l'on partage avec vous…

Lire

7e opus et dernière sortie de la saison du Classic Challenge Paris avec Louison Bobet. Direction Chantilly, sa forêt et ses petites routes à travers l’Île-de-France. Vous êtes [...]

Lire

Du 12 au 27 janvier 2018, notre partenaire parisien le Kilomètre Zero organise un pop up "commuter" chic. Plus que jamais l'occasion de venir découvrir les pièces Lifestyle Lo [...]

Lire