14 septembre 2018

LA MERCEDES DU CUISSARD ?

PAR LOUISON BOBET™

De longue date, la marque allemande de grosses berlines confortables s’est taillée une réputation de résistance et de fiabilité sans comparaison. Qui n’a pas vécu la surprise d’être devant un modèle à l’étoile, rutilant et impeccable, tournant comme une horloge malgré 250 000 km au compteur ? C’est exactement le même type d’étonnement heureux que nous avons face au cuissard Longue Distance SAINTBRIEUC 48 de Victor, ambassadeur Louison Bobet.

Etonnement ? Oui, car même si nous avons une totale confiance dans la qualité de nos produits, nous savons aussi ce que Victor a fait endurer à son cuissard. 26 000 km sur une Brooks Cambium. Victor est un sacré rouleur. Il enquille les kilomètres comme d’autres enchaînent les bières, calés dans leur canapé devant la télé. Sans modération. Il roule, il roule, il roule. Des 200 km et plus à l’entraînement. Des journées entières lors du Tour de France randonneur. Et toujours dans le confort. Au point qu’une fois arrivé à la fin de son étape quotidienne, il en oubliait le SAINTBRIEUC 48 et ne se précipitait pas pour l’enlever.

L’été dernier, ce fut même le jour et une partie de la nuit. Durant des jours et des nuits. Victor et Sina ont magnifiquement roulé à travers l’Europe dans le cadre de la TCR. 4 200 km en 15 jours, par tous les temps, le vent, la pluie et les grosses chaleurs. Toujours avec le SAINTBRIEUC 48 et toujours dans le confort.

Et alors, aujourd’hui, ce cuissard ? Il conserve une mine de jeune homme. Le mesh de la partie supérieure et des bretelles est bien blanc et permet d’évacuer la transpiration toujours aussi efficacement. Le tissu du postérieur et des cuisses est toujours aussi enveloppant.

Il a magnifiquement résisté au revêtement abrasif de la Cambium. Les coutures sont toujours aussi solides, le transfert, noir réflechissant, n’a pas bougé. Et l’insert offre toujours la même capacité à absorber en douceur les micro-vibrations et les gros chocs de la chaussée.

Bref, il tourne comme une horloge. Alors ? après avoir eu l’occasion de l’examiner quelques minutes, il est reparti pour de longues échappées.

--

Photos : Victor Decouard / Sina Dewitte

Tour de France Randonneur - Transcontinental Race

Histoires associées

Découvrez nos conseils et nos combinaisons pour vous aider à choisir votre prochain équipement cycliste, surtout quand les conditions météo jouent au yoyo…

Lire

Cette année, Louison Bobet a choisi de célébrer, encore une fois, le cyclisme dans toute sa splendeur au travers d’une édition spéciale, clin d’œil aux 21 virages de l’Alpe d’ [...]

Lire

Voilà, c'est l'automne. Par chance, l'été indien nous propose encore de belles plages ensoleillées mais les matinées se révèlent fraîches. Découvrez nos conseils pour vous équ [...]

Lire

Tout pourrait commencer par un moment d’intense frustration. C’est le matin, vous vous apprêtez à sortir et là, constat, il pleut. Découvrez comment nous vous invitons à faire [...]

Lire