29 mai 2015

Les coureurs sortent de la Fonderie

LES GRANDS CHAMPIONS REVIVENT AU DÉTOUR D’UN PELOTON DE PETITS COUREURS EN PLOMB

La Fonderie Roger stimule l’imaginaire depuis plus de 60 ans. Cette entreprise familiale produit en effet depuis les années 50 des petits coureurs en plomb qui font le bonheur des passionnés de cyclisme. Qu’ils soient petits garnements ou grands collectionneurs. Le plaisir de découvrir cette miniature originale, peinte aux couleurs d’une grande équipe ou prête à être décorée de façon personnelle, reste intact.

La fascination du petit coureur dure toute une vie. L’enfant met en scène au coin d’une table ou sur le sable les grandes étapes du Tour, place son coureur favori en tête d’un peloton qui est suivi de motos et d’automobiles miniatures. L’adulte retrouve, au gré des étagères qui présentent sa collection ou des cartons dans lesquels s’amassent ses souvenirs d’enfance, le plaisir de manipuler ces moulages en plomb. Dans son Dictionnaire amoureux du Bonheur, Alain Schifres décrit cette fascination furtive : «Ainsi l’adulte aime-t-il de temps en temps aller dans les greniers qui sont normalement le refuge des enfants secrets et des oiseaux égarés. […] Et pour vérifier encore une fois que ses petits coureurs en plomb et ses jouets Solido ont disparu.»

La Fonderie Roger est une entreprise qui a traversé les décennies, accompagnant dans sa passion l’enfant vers l’âge adulte. Située à Égreville, en Seine-et-Marne, cette société familiale produit des coureurs miniatures depuis plusieurs décennies. Bénéficiant de l’engouement suscité par le sport cycliste dans les années 50 et 60, des coureurs français comme Louison Bobet monopolisant les podiums des grandes courses, elle devient une référence et produit, à l’apogée de sa gloire, près de 500 000 pièces par an. Elle continue aujourd’hui de fabriquer des modèles à partir des moules d’origine et de créer de nouvelles émotions cyclistes.

Car la passion suscitée par ces reproductions miniatures est plus vivace que jamais. Quand certains usent de coureurs, tel un enfant sur la plage, pour participer à des compétitions internationales de billes sur sable, d’autres constituent des collections de modèles rares. La passion devient alors exclusive et des personnalités du monde du cycle comme Paul Smith se lancent à leur tour dans la commercialisation de miniatures en série limitée.

Découvrir les miniatures de plomb sur le site de la Fonderie Roger : fonderieroger.fr

Histoires associées

Si, comme nous, vous cultivez votre pratique cycliste bien au-delà du macadam, découvrez cette expérience hors norme racontée par Nicolas Lormeau sur la scène de la Comédie Fr [...]

Lire

La 101e édition du Giro d’Italia s’est élancée pour trois semaines de course le 4 mai dernier. Retour sur les faits marquants de la carrière du champion face à cet autre monument…

Lire

Quand l’art rencontre le sport. [Re]-Découvrez le style subtil de l'illustrateur anglais Guy Allen, qui de l’automobile de luxe au cyclisme, retranscrit la fusion qui unit le [...]

Lire

Quand un véritable passionné de vélo sur le long court, met à profit son talent et son énergie au profit de l'âge d'or du Tour, cela donne un nouvel ouvrage à découvrir maintenant…

Lire

En 1952 comme en 2018, Paris-Nice marque le début de la saison des courses à étapes majeures. Retour en histoire et en mots sur la Course au Soleil comme on aime l’appeler…

Lire